LA SUISSE CÉLÈBRE 150 ANS DE TOURISME HIVERNAL

Daniel A. Tanner - Nov 1, 2014
0

La Suisse célèbre 150 ans de tourisme hivernal. Ce qui a commencé comme une petite excursion de spa attire à présent des touristes venant du monde entier à la recherche d'amusement et de sports extrêmes. Schweiz Tourismus veut rapporter l'esprit pionnier du passé au présent.
7400 kilomètres de pistes de ski marquées, 5500 kilomètres de pistes de ski de fond, environ 5150 kilomètres de sentiers de randonnée et 29 stations de ski à 2800 mètres au dessus du niveau de la mer - la Suisse estime particulièrement son tourisme hivernal. Pour célèbrer cette tradition longue de 150 ans, Schweiz Tourismus, l'office du tourisme examina ses humbles débuts à la récente Conférence des Média de l'Hiver à Zurich.

Tout commença avec un pari. En 1864, un hôtelier de St. Moritz convaincu des invités anglais de l'été de rester pendant l'hiver. Il leur promi qu'ils seraient capables d'"apprécier le soleil en chemises et shorts". Si non, Johannes Badrutt rembourserait la totalité des dépenses de voyage de ses invités.

Les invités restèrent - et ceci fut la naissance de plusieurs sports d'hiver populaires, tels que le ski, le bobsled, le curling ou le patin à glace, dit le Manager de Schweiz Tourismus, Jürg Schmid. Pendant ce temps, les invités du premier spa allemand arrivèrent à Davos pour respirer l'air frais de la montagne pour des raisons médicales.

Richard Kämpf, de l'entreprise SECO présenta les pronostics du tourisme suisse à la conférence. Selon lui, en 2015, les complexes hivernaux compteront 2,2 pourcents de plus de séjours. Cette année touristique, qui se termina en octobre, a vu une augmentation de 0,5 pourcents des séjours. Même si les espérances élevées de l'industire ne furent pas atteintes, cette année à démontré une récupération impressionante de la crise récente, selon Kämpf.

Kämpf a mentionné les mauvaises conditions climatiques - l'hiver et l'été furent tous deux difficiles à aborder. De plus, la récupération économique avait plus ou moins stagné. Cependant, la SECO s'attend à une hausse de 1,2 et 1,3 pourcents pour les années 2016 et 2017.
L'industrie touristique est défiée en permanence par les nouvelles demandes et les changements sociaux. Par exemple, de nos jours, les invités arrivent du monde entier, y compris du Brésil et de l'Asie de l'Est. "De plus ils vieillissent chaque année, ce qui coïncide avec des demandes plus importantes en termes de qualité et de confort," dit Schmid du Schweiz Tourismus.
De plus, il y de moins en moins de jeunes touristes qui viennent skier. Les touristes plus âgés en revanche ont besoin de vacances plus souvent pour des questions de sécurité et de santé. Ces données ont été rassemblées par Tourismus Monitor Schweiz, qui a aussi révélé que la plupart des gens considèrent le ski comme trop coûteux.

Cependant, l'étude ‘Sport Schweiz 2014’ par l'Office Fédéral des Sports a montré qui le ski gagne à nouveau en popularité. Aujourd'hui, plus de personnes apprécient le sport que pendant les dernières six années réunies, ce qui en fait le quatrième sport le plus populaire des participants.

Ces changements représentent des opportunités géniales pour la Suisse, a commenté Schmid. C'est la raison pour laquelle Schweiz Tourismus se concentre particulièrement sur les marchés étrangers, visant à offrir un mix commode de résidences, des prix transparents et des offres spéciales pour les jeunes touristes.

Pour célèbrer l'anniversaire spécial, l'industrie du tourisme propose une large gamme de d'expériences nostalgiques telles que le curling et le skikjöring. Ces activités sont particlulièrement authentiques dans les centres touristiques historiques de St Moritz et Davos.

Commentaires

Ajouter un commentaire