LE NOMBRE DE VISITEURS DES PARCS A THEME DIMINUE JUSQU'A 85 %.

Samuel Dorsi - Sep 27, 2021
0

La pandémie de Covid-19 a un impact considérable sur le tourisme dans le monde entier. Et ce, dans tous les sous-secteurs de l'industrie, y compris un autre très spécifique : le tourisme des parcs à thème.

Dans ce contexte, la Themed Entertainment Association (TEA) et AECOM ont décidé de mesurer les effets de la pandémie sur les parcs d'attractions du monde entier dans leur Global Attractions Attendance Report. Et les résultats sont plutôt inquiétants.

Jusqu'à 85 % de visiteurs en moins

Selon les données recueillies, le nombre de visiteurs des parcs à thème a diminué de 50 à 90 % dans le monde entier l'année dernière en raison des fermetures, des restrictions de voyage et d'autres mesures d'hygiène officielles.

En moyenne, la fréquentation des 25 parcs les plus visités a chuté de 67,2 %, passant de 253,7 millions en 2019 à 83,1 millions l'an dernier.

Les États-Unis affichent les pires chiffres, l'Asie s'en sort mieux

Les baisses les plus importantes ont été observées en Amérique du Nord, en particulier aux États-Unis. De manière générale, la fréquentation a diminué de 72,3 % pour atteindre 44,1 millions de visiteurs.

Disneyland, Disney California Adventure et Universal Studios Hollywood ont été les parcs les plus touchés, ayant enregistré des baisses de fréquentation d'environ 80 %. La raison principale en est que les parcs à thème californiens n'ont pas été autorisés à ouvrir l'année dernière dès le début de la pandémie en mars.

Le parc à thème le plus populaire d'Amérique du Nord, le Magic Kingdom Theme Park à Lake Buena Vista, a en revanche fait un peu mieux, enregistrant une baisse de "seulement" 66,9 % en termes de fréquentation.

Pendant ce temps, les parcs les plus populaires d'Asie ont subi une baisse de fréquentation de 57,9 %, soit 59,5 millions de visiteurs. Les parcs les plus touchés ont été Disneyland Tokyo et Universal Studios Singapore, avec une baisse de plus de 75 % dans les deux cas.

Les parcs européens aussi en difficulté

Les parcs européens, quant à eux, ont enregistré une baisse de 65,6 %, à 22,2 millions de visiteurs. En particulier, Disneyland à Paris a connu une baisse de 73,1 % de sa fréquentation, tandis que Legoland à Windsor a accueilli 81,5 % de visiteurs en moins en 2020.

Les parcs à thème allemands ont été un peu mieux lotis. Le plus grand du pays, Europa-Park, a vu son nombre de visiteurs diminuer de 56,5 %, tandis que Legoland à Gunzburg a enregistré une baisse de 55,9 %.

Les parcs espagnols, en revanche, ont eu plus de mal, puisque Portaventura World et Parque Warner ont enregistré une baisse de fréquentation de 81,3 % et 79,8 %, respectivement.

2022 une année de récupération ?

Bien que l'année précédente ait été négative en termes de nombre de visiteurs de parcs à thème, 2021 pourrait être une "année de rebond" pour l'ensemble du secteur, du moins selon le rapport.

Par la suite, l'année 2022 pourrait marquer la véritable reprise du secteur des parcs à thème, même si l'opération reste limitée à certains égards.

En 2023, en revanche, les attentes des visiteurs vont augmenter et il y aura une pression pour l'ouverture de nouveaux parcs à thème, tandis que les parcs déjà existants devront proposer de nouveaux manèges et attractions.

Commentaires

Ajouter un commentaire